anglais français allemand
Mennessons dans le studio
 
 
Virtual Gallery

1976, Music Smacks par Jacques Mennessons

1976, Music Smacks
Encre de Chine sur bristol - Collection particulière

Cette encre de Chine sur bristol introduit, dans son titre, le personnage qui est le double du peintre quand il s’adonne au cinéma : Smacks. Ce terme signifie en anglais, à la fois gifle et baiser, c’est le bruit des lèvres, selon l’artiste, qui est le point de départ de Smacks. Comme dans toutes les oeuvres de la période concrète, l’oeuvre est datée au dos, de la main de l’artiste pour éviter la dissonance : écriture libre et rigueur de la composition géométrique. L’épaisseur différente des traits à l’encre de Chine, tirés à la règle, comme dans les plans d’architecture (Mennessons a travaillé chez des architectes) module la profondeur de l’espace. Les triangles et rectangles à droite cernés de traits épais ne sont pas fermés, mais s’ouvrent dans un champ au tracé plus fantaisiste qui vient lui-même buter sur les bords du papier. Au premier plan, à gauche, une forme octogonale est cernée d’une ligne brisée libre, plus fine car plus près du spectateur. La perspective Renaissance est ainsi subtilement renversée. Architectur est le nom de la série.

Precedent Works
 
Next Works
1976, Music Smacks - Décollage (1978)  
- Machinalaverlatmosphère : Atterrissage (1978)  
- Nageoires (1978)  

Learn more about the period / the theme of this work.

Customise your gallery:

Search criterias: